par marque

Comment choisir son stéthoscope ?

Le stéthoscope est un matériel médical qui se choisit avant tout selon le type de patients que le médecin ou le soignant sera amené à ausculter. En effet, on ne choisira pas le même stéthoscope selon la morphologie du patient, et la précision de l'écoute variera selon le modèle de stéthoscope.
 


Quels sont les différents types de stéthoscopes ?

 
  • Stéthoscope adulte ou stéthoscope pédiatrique : si l'on peut faire le choix entre un stéthoscope spécialement dédié aux adultes et un stéthoscope pédiatrique, on trouve également des modèles polyvalents adaptés aussi bien à l'auscultation d'adultes que celle des enfants. Il existe aussi des modèles de stéthoscopes à double pavillon (interchangeables), qui permettent d'adapter un même stéthoscope à différents types de patients, en ne changeant que le pavillon.
  • Stéthoscope de Pinard :  en bois ou en aluminium, particulièrement utilisé pour écouter les battements cardiaques du fœtus, à l'intérieur du ventre de la mère.
 

Stéthoscope : critères de choix



Le stéthoscope se compose de plusieurs éléments, qui détermineront l'utilisation de l'appareil selon le patient.
 
  • le pavillon : il s'agit de la partie qui se pose sur la peau du patient.
Faut-il choisir un simple ou double pavillon ? On préfère le pavillon monobloc (simple), car il propage mieux le son et est plus utile pour la prise de tension car facilement utilisable avec un brassard.
Stéthoscope simple pavillon

En ce qui concerne la morphologie du patient, plus le pavillon est grand, plus l'écoute sera facile pour l'auscultation des patients en surpoids. De même, plus le pavillon sera lourd, plus l'écoute du son sera bonne.

Le stéthoscope double pavillon (qu'il suffit de retourner pour changer de côté) se compose généralement d'un pavillon taille adulte et d'un pavillon taille enfant. Il sera donc plutôt utilisé pour un usage généraliste.
Stéthoscope double pavillon

Il existe aussi des modèles à double pavillon composés d'un pavillon adulte et d'une cloche pour l'écoute des bruits carotidiens. Certains stéthoscopes n'ont pas de cloche, mais permettent d'écouter les basses fréquences en appuyant sur la membrane.
  • la membrane : la membrane se situe sur le pavillon. C'est elle qui va recevoir les vibrations sonores du patient ausculté. Il existe des membranes simple ou double fréquence. La membrane double fréquence permet de mieux écouter les hautes fréquences (souffles) ainsi que les basses fréquences (bruits pathologiques).
  • la lyre : il s'agit de la partie métallique du stéthoscope, qui propage le son jusqu'à l'oreille. Il existe des stéthoscopes simple tubulure ou des stéthoscopes à double tubulure. Ces derniers permettent une écoute plus fine puisqu'ils répartissent mieux le son. Une double tubulure est plus épaisse qu'une simple tubulure.
  • les embouts auriculaires : ils doivent être étanches et souples de préférence.
Le stéthoscope doit :
  • correspondre à l'usage de l'utilisateur. Par exemple, un stéthoscope à simple membrane sera plus adapté au paramédical qu'à un spécialiste. 
  • être à la taille du patient.
 
 
Selectson
Classic III
Selectson standard Colson standard Rappaport Colson classique Littmann Lightweight II SE Laubry clinic décontaminable Littmann Select Heine Gamma Pulse 3.1 MDF Pro cardial C3 MDF ER Premier Magister
Double pavillon  Existe en simple ou double pavillon Existe en simple ou double pavillon 3 tailles de pavillons : nourrisson, enfant, adulte  Double pavillon Double pavillon Simple pavillon Simple pavillon Simple pavillon 4 tailles de pavillons Double pavillon Double pavillon
    Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure
Adulte et enfant  Adulte ou adulte et enfant Adulte ou adulte et enfant Adulte, enfant, nourrisson Adulte, enfant Adulte, enfant Adulte Adulte Adulte, enfant Adulte, enfant, nourrisson Adulte, enfant Adulte
Double fréquence  Simple membrane Double fréquence Simple fréquence Double fréquence Double fréquence Simple fréquence Double fréquence Simple fréquence Double fréquence Double fréquence Multi-fréquences
Garantie 5 ans Garantie 5 ans Garantie
1 an
Garantie
1 an
Garantie
2 ans
Garantie
2 ans
Garantie
5 ans
Garantie 2 ans Garantie
5 ans
Garantie
1 an
Garantie
1 an
Garantie
5 ans
                       
Spengler Laubry Littmann Classic II SE Littmann Classic II pédiatric
(modèles enfant et nouveau-né)
Littmann Master classic II Stéthoscope cardiologique Gamma C3 Heine Littmann Dual cardiologie III Littmann Master cardiologie Stéthoscope électronique Littmann 3100 Heine Gamma Acoustic 3.2 MDF MD One Pulse Magister pédiatrique
Simple pavillon Double pavillon Double pavillon Simple pavillon Double pavillon (fonction membrane ou cloche) Double pavillon Simple pavillon Pavillon adaptable grâce à un capteur sensoriel Double pavillon Double pavillon Simple pavillon Double
pavillon
Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Double tubulure Double tubulure Double tubulure Double tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple tubulure Simple
tubulure
Adulte Adulte, enfant Adulte, enfant Adulte Adulte Adulte, enfant Adulte Adulte, enfant, nourrisson Adulte, enfant  Adulte Adulte Enfant, nourrisson
Double fréquence Double fréquence ( sur le grand pavillon) Double fréquence Double fréquence Double fréquence Double fréquence Double fréquence Membrane conçue pour réduire les bruits de frottements Double fréquence Double fréquence Simple fréquence Membrane multi-fréquences
Garantie 5 ans Garantie
3 ans
 Garantie
3 ans
 Garantie
3 ans
Garantie
5 ans
 Garantie
5 ans
Garantie
7 ans
Garantie
2 ans
Garantie
5 ans
Garantie
1 an
Garantie
3 ans
Garantie
5 ans
 



Pourquoi choisir un stéthoscope électronique ? 

 
  • Il s'adapte aux hautes et basses fréquences : il permet de passer du mode cloche au mode membrane en très peu de temps.
  • Il amplifie les sons et atténue les bruits extérieurs
  • Il convient à tous les types de patients
  • Il affiche le rythme cardiaque sur l'écran LCD en temps réel.

Pour certains modèles, il y a possibilité d'enregistrer les sons pour les réécouter, ce qui peut se révéler pratique pour demander l'avis d'un confrère.

Le plus : un stéthoscope électronique permet de percevoir le son de la respiration même au milieu du bruit (en cas d'intervention d'urgence en milieu extérieur par exemple).
 

 

Stéthoscope : comment l'entretenir ?



Le stéthoscope peut se nettoyer avec un produit nettoyant adapté pour ne pas endommager la tubulure. Les embouts peuvent eux aussi être nettoyés au savon. Pour éviter la transmission des microbes, vous pouvez utiliser un désinfectant.

Pensez à démonter de temps en temps la membrane pour vérifier le matériel.

Pour un stéthoscope électronique, les piles doivent être retirées de l'appareil s'il n'est pas utilisé.

Si le stéthoscope semble avoir un dysfonctionnement, vérifier :

- que la lyre soit correctement positionnée, sans être gênante
- qu'il n'est pas obstrué.
- que le joint est étanche.

Pour régler l'écartement des tubes auriculaires, il suffit de croiser ces derniers pour les resserrer et de les décroiser (écarter) pour desserrer.

Le stéthoscope doit se porter dans un sens précis. Les embouts doivent pointer vers le patient (dirigés donc vers l'avant).

Pour prendre sa tension avec un stéthoscope : comme le tensiomètre, le stéthoscope peut être très efficace pour évaluer la pression artérielle d'une personne. En plus du stéthoscope, il faut alors un brassard gonflable et un cadran de mesure pour visualiser les valeurs.