par marque

Maintien à domicile : pour une maison facile à vivre

Le maintien à domicile, qu'il s'agisse d'une personne âgée ou à mobilité réduite, passe par un intérieur optimisé et sécurisé, dénué au maximum de risque de chute. Quelles solutions peut-on apporter à son logement ?



Installer des points d'appui

Une maison facile à vivre
Il est indispensable dans une maison de prévoir un nombre suffisant de points d'appui. Ceux-ci permettront en effet à la personne d'avoir un soutien lors de ses déplacements et d'éviter les chutes. On peut par exemple penser aux barres d'appui, aux rampes d'escaliers, une chaise dans la chambre pour s'habiller et se déshabiller.



Adapter son mobilier


Inutile de tout changer : le mobilier existant peut simplement être agencé de façon à le rendre plus sécurisé. On peut ainsi par exemple surélever le lit de la chambre, par des réhausseurs de lit prévus à cet effet. Cela permettra de se coucher et sortir du lit plus facilement.
 


Sécuriser la salle de bain


Si c'est possible, on préférera la douche à la baignoire, il est en effet plus difficile d'entrer et sortir d'une baignoire que d'utiliser une douche. Penser néanmoins au tapis antidérapant et à une barre de maintien.
Il est aussi recommandé d'équiper la douche d'un siège de douche (à poser ou à fixer au mur comme le siège mural pliant Grace) ou d'une chaise de douche. Certaines sont même équipées d'un banc de transfert, comme c'est le cas pour le modèle Katy que nous proposons sur Equipmedical.

Pour la baignoire, il existe des sièges de bain à poser ou à fixer sur la baignoire avec siège élévateur ou pivotant. Pour consulter nos différents modèles de sièges de bain, rendez vous dans notre catégorie dédiée aux équipements pour le bain.



Rendre les toilettes accessibles


L'accès aux WC doit être facilité. Si possible, il est mieux de prévoir une porte qui s'ouvre vers l'extérieur, afin d'éviter l'enfermement en cas de chute ou de malaise.
Pour éviter à la personne de trop se baisser, des réhausse WC existent, permettant de rehausser les toilettes d'une dizaine de centimètres. Des modèles existent avec cuvette et/ou accoudoirs.



Optimiser l'espace de la cuisine


Les différents équipements (le four, les plaques chauffantes, le frigo, le micro-ondes...) doivent être facilement accessibles et ce de façon sécurisée. Il faut prévoir des plans de travail pour pouvoir poser facilement les accessoires et ustensiles de cuisine et soulager les manipulations fatiguantes.

En ce qui concerne la préparation des repas, il existe quantité d'aides techniques permettant de s'y atteler de manière sécurisée : couverts ergonomiques, cuillères coudées, éplucheurs à main ergonomiques, ouvre-bouteilles multifonctions, rebords d'assiettes... Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre fiche conseil Aides au quotidien : faciliter le maintien à domicile.



Régler l'éclairage


L'intensité de l'éclairage doit être suffisante (ni trop basse, ni éblouissante). En ce qui concerne les espaces extérieurs, l'éclairage doit être programmé de façon à rester allumé assez longtemps pour permettre à une personne âgée ou à mobilité réduite de marcher d'un point à un autre.



Supprimer les obstacles


Tapis au sol non fixés, fils électriques au sol ou câbles apparents... les principaux obstacles ou facteurs de chutes doivent être évités au maximum.

Certains équipements de la maison peuvent être placés de façon à être utilisés sans efforts. C'est le cas des prises électriques qui doivent être placées à bonne hauteur (pas trop basses) et des poignées de portes et de fenêtres qui doivent pouvoir être manipulées aisément.

On peut aussi penser à la boîte aux lettres, à l'extérieur, qui doit elle aussi être installée à bonne hauteur pour faciliter son accès.