par marque

Pneumonie : apparition, complications, prévention


Qu'est-ce que c'est au juste ?

 
La pneumonie est une infection des poumons aiguë causée le plus souvent par une bactérie, un virus ou un champignon. La bactérie le plus souvent mise en cause est le Streptococcus pneumoniae.

Comment ça se passe ? Les poumons sont constitués d'alvéoles, lieu d'échange de gaz. En cas de pneumonie, les alvéoles se remplissent de pus, ce qui entraîne une respiration difficile et douloureuse.



Quel type de pneumonie ?


Il existe 4 types de pneumonies :
  • la pneumonie communautaire, que l'on attrape en dehors de l'hôpital. C'est la plus courante.
  • la pneumonie hospitalière ou nosocomiale, généralement plus grave.
  • la pneumonie d'aspiration : provoquée en inhalant des liquides irritants pour les poumons.
  • la pneumonie opportuniste, qui atteint les personnes dont le système immunitaire est affaibli.


Facteurs de risques de la pneumonie


Les facteurs de risques les plus courants sont :
  • l'âge : la pneumonie est plus courante chez le nourrisson et après 65 ans
  • une maladie pulmonaire déjà connue (mucoviscidose, BPCO, asthme...)
  • le tabac
  • un déficit immunitaire (VIH)
  • le diabète
  • un défaut de la déglutition (chez les malades d'Alzheimer, par exemple)
  • les logements insalubres (humides, mal aérés)


Quelles sont les causes ?

  • Les bactéries : comme c'est le cas dans la majorité des pneumonies communautaires, qui sont les plus répandues (Streptococcus pneumoniae).
  • Un virus
  • Des champignons
La transmission se fait au contact de microorganismes, en portant ses mains au niveau des muqueuses, par exemple.



Symptômes de la pneumonie typique

  • Fièvre élevée (jusqu'à 41°C) avec frissons
  • Essoufflement lors d'activité / fatigue
  • Toux grasse
  • Douleur thoracique
  • Expectorations
  • Possible bleuissement de la peau au niveau des extrémités, lié à une mauvaise oxygénation du sang.


Diagnostic de la pneumonie


Il commence par un examen clinique : on interroge le patient sur ses maux. On procède ensuite à une auscultation et éventuellement à une radio du thorax dans les 72h, pour confirmer le diagnostic.



Complications possibles


La guérison se fait majoritairement en 15 jours. Une pneumonie virale peut se compliquer d'une surinfection bactérienne.

Les pneumonies bactériennes peuvent être responsables :
  • d'un abcès au poumon : le pus forme une cavité dans le poumon.
  • d'une pleurésie : inflammation de la plèvre.
  • d'une septicémie : passage de la bactérie des poumons vers le sang.


Prévenir l'apparition de la pneumonie

  • Avoir une hygiène de vie saine (sommeil, alimentation, exercice physique, etc.), surtout en hiver : bien aérer chaque pièce le matin, même quand il fait froid, pour renouveler l'air.
  • Se moucher des des mouchoirs jetables.
  • Ne pas fumer.
  • Se laver souvent les mains.
  • Bien suivre le traitement antibiotique prescrit du début à la fin.
Il est également possible de se faire vacciner contre la grippe et contre le Streptococcus pneumoniae.

A lire aussi : Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)