par marque

Transfert de personne : les bons gestes

Eviter les gestes malheureux et douloureux, à la fois pour l'aidant et pour l'aide lors d'un transfert : voilà l'objectif d'un transfert réussi.

 

Le transfert de personne en bref


Transferer une personne sans risquesChez les personnes dont la mobilité est réduite, les gestes simples de la vie quotidienne peuvent devenir difficiles à réaliser seuls, voire risqués dans certaines situations.

Passer du lit au fauteuil, se lever, marcher d'un point à un autre... Autant de gestes qui peuvent nécessiter l'aide d'une tierce personne pour se transférer d'un endroit à un autre.

Le transfert mal préparé d'une personne peut rapidement devenir dangereux pour d'aidé comme pour l'aidant. Attention aux blessures lombaires et aux chutes. Utiliser les bons gestes permettra de transférer la personne en toute sécurité et, pour l'aidant, d'effectuer les manipulations sans risques.
 


Comment réaliser un transfert sans risques ?

 

Préparation du transfert


Mieux vaut toujours anticiper le transfert et les manipulations à effectuer. Cela permet de vérifier si l'environnement est dégagé, s'il y a assez de place et si le matériel nécessaire (fauteuils, disques de transfert...) se trouve au bon endroit et à la bonne hauteur. 

Pour faciliter les gestes, porter une tenue ample permettra de bouger facilement les membres supérieurs : les tuniques et pantalons sont l'idéal.

Avant de commencer la manipulation, toujours expliquer au patient ce qu'on attend de lui : les gestes que vous allez accomplir, et comment il doit se comporter. Cela le rassurera et évitera des gestes qui pourraient vous blesser ou entraîner une position douloureuse.

Pour les patients allongés, régler la hauteur du lit au niveau du bassin de l'aidant évitera les maux de dos lors de la manipulation. De même, placer le fauteuil à proximité du lit permettra d'asseoir facilement la personne.

Certains gestes mobilisent plusieurs personnes : c'est le cas par exemple pour remonter un patient dans son lit.
 

Pendant le transfert


La réalisation de transfert de personne sollicite le dos et la colonne vertébrale. Il est donc important d'effectuer les bons gestes pour soulager le dos des mouvements douloureux.
 
  • Ecarter suffisamment les pieds, afin d'avoir un meilleur appui et donc un meilleur équilibre.
  • Fléchir les jambes : pour solliciter davantage les muscles des jambes que ceux du dos.
  • S'approcher au maximum de la personne demandera moins d'efforts.
  • Eviter les rotations de la colonne vertébrale : risque de « faux mouvement ».

Selon l'état et les pathologies du patient, celui-ci peut parfois participer en effectuant quelques gestes de soutien (tenir l'aidant par le cou, s'aider de ses mains pour maintenir la position assise sur le lit,...)

N'oubliez pas qu'il existe de nombreuses aides au transfert, permettant d'accompagner les mouvements de la personne et de diminuer les risques de chutes : disques de transfert, planches de transfert, lève-malade...
 

Après le transfert


Après avoir effectué le transfert, il faut penser à remettre en place les éléments de vie du patient : table de lit, télécommande, téléphone, lunettes à proximité.


A lire aussi : Matériel d'aide au transfert : lève-malade, verticalisateur, systèmes d'aide au transfert.