Service client : 9h - 19h30 02 31 343 423

Chevillère, orthèse de cheville : comment les choisir ?

January 17, 2018 10:14

La cheville est une articulation des membres inférieurs qui relie la jambe et le pied. Nos chevilles nous servent à marcher, à courir, à sauter, ... Mais un mauvais pas dû à un déséquilibre, un obstacle comme un trou ou une pierre, ou un surmenage sportif suffit pour les blesser ! En cas de blessure, la chevillère fait souvent partie du traitement.

Une chevillère est un équipement orthopédique de contention permettant de maintenir ou d'immobiliser une cheville suite à un traumatisme. Elle s'enfile au niveau de la cheville afin de maintenir l'articulation dans une bonne position. Ce type de dispositif est essentiellement utilisé pour soulager la douleur et à accélérer la guérison.
 
L'entorse est un étirement ou déchirement des ligaments (prinipalement le ligament collatéral latéral ou le ligament latéral externe) de la cheville. Elle est la principale blessure de la cheville qui nécessite la pose d'une chevillère. Plus de 6.000 cas d’entorses sont diagnostiquées chaque jour en France.

Vous vous êtes blessé mais vous ne savez pas comment choisir votre chevillère ? Equipmedical vous guide et vous indique aussi comment poser une chevillère, comment l'entretenir et comment prendre soin de vos chevilles pour prévenir les blessures !
 
 

Chevillères : quel modèle ?


Les chevillères sont un outil de prévention et de protection. Elles ont pour objectif de diminuer la douleur et de favoriser la cicatrisation et la guérison. Parmi elles, on retrouve la chevillère de maintien, la chevillère ligamentaire et l'attelle de cheville.
 

Les chevillères de maintien ou de contention élastique


Les chevillères de maintien ont une forme anatomique. Elles protègent et soutiennent l'articulation douloureuse dans l'axe du pied. Elles sont utiles en cas de coups, d'entorse bénigne (étirement léger des ligaments), d'instabilité de la cheville, pour prévenir les récidives et reprendre une activité après une entorse grave (rupture des ligaments) ou une fracture.

La chevillère de maintien Gibaud Malléogib 3D par exemple, convient idéalement pour soutenir l’articulation en reprise d’activité sportive ou professionnelle.

Les chevillères de maintien ont un effet de contention qui peut soulager et réduire les œdèmes. Elles apportent également un effet chauffant qui peut soulager les douleurs articulaires.

Parmi les chevillères de maintien, on retrouve aussi les chevillères de protection achilléenne destinée à protéger le talon d'Achille comme la Thuasne Silistab Achillo Chevillère. Elles se présentent comme des chaussettes, qui comportent des talonnettes en silicone absorbant les chocs dus à la marche et diminuent la tension du tendon. Pour équilibrer les jambes, une seconde talonnette de compensation est souvent fournie.

Dans cette même catégorie, on retrouve des chevillères, comme la Thuasne Silistab Malleo Chevillère, qui assurent la protection de la malléole (tubérosité osseuse située au niveau de l'articulation de la cheville) et qui s'utilisent généralement en cas de traumatismes, de contusions ou de gonflements liés à l'arthrose.
 

Les chevillères ligamentaires

 

La chevillère ligamentaire est une orthèse de compression qui renforce les ligaments. Elle dispose de sangles de rappel ou de stabilisation, de renfort des ligaments latéraux et parfois des renforts malléolaires en mousse. La chevillère ligamentaire, comme la chevillère ligamentaire de Thuasne Ligastrap Malleo, assure le maintien sans toutefois immobiliser complètement la cheville.

La chevillère ligamentaire offre un effet thérapeutique qui diminue la douleur et favorise la cicatrisation d'un ou de plusieurs ligaments. Ils sont donc mis au repos et ne sont plus soumis à des contraintes mécaniques excessives engendrées par la marche ou par des faux mouvements.

La chevillère ligamentaire est indiquée pour les entorses bénignes ou modérées (élongation des ligaments), pour la protection de la cheville lors de la reprise du sport ou encore après un plâtre ou une chirurgie orthopédique.
 

L'attelle de cheville


L'attelle de cheville est une orthèse stabilisatrice rigide, composée de deux coques plastiques recouvertes de mousse ou de gel silicone, qui garantit un maintien renforcé. Son but : permettre une immobilisation partielle en limitant les mouvements de haut en bas et les mouvements droite et gauche de la cheville.

Les attelles de cheville sont recommandées en cas d’entorses légères à modérées, d’instabilité chronique ou comme suivi fonctionnel post-opératoire. Elles permettent la marche. Cette dernière est d'ailleurs recommandée pour éviter les séquelles fonctionnelles.

Sur Equipmedical, vous retrouverez : une orthèse avec coques rembourrées par un insert en silicone, une orthèse stabilisatrice rigide avec coques rembourrées par un insert en mousse souple aéré ou encore une orthèse stabilisatrice de faible épaisseur qui permet de s'insérer facilement dans une chaussure et qui dispose d’un système de serrage Boa offrant un serrage optimal.


À savoir : pour choisir la chevillère ou l'orthèse de cheville la mieux adaptée, il est préférable de définir avec le médecin l'origine des problèmes afin d'identifier le type d'orthèse requise. N’utiliser la chevillère que dans le cadre des indications préconisées
 

La botte de marche


La botte de marche, appelée aussi botte d'immobilisation, est une orthèse de cheville semi-rigide. Elle permet une immobilisation totale du pied et de la cheville, notamment en cas d'entorses graves et de fractures, tout en autorisant la marche.

La botte de marche est une alternative au plâtre. Elle offre les mêmes bénéfices sans les inconvénients. Elle peut être retirée pour faciliter les soins d’hygiène et les soins médicaux.

Plus légère qu’un plâtre, elle favorise la mobilité au quotidien.
 

Le releveur de pied


Le releveur de pied est une orthèse qui permet de maintenir le pied à angle droit. Il est principalement indiqué lors d'une atteinte des muscles releveurs du pied telle que le steppage (anomalie qui maintient la pointe du pied baissée) ou dans les cas de pathologies d'origine neurologique entraînant des troubles orthopédiques et statiques du pied. Ces pathologies se manifestent majoritairement par l’abaissement incontrôlé de la pointe du pied et obligent le patient à lever la jambe plus haut à chaque pas.

Le releveur de pied apporte une correction dynamique des muscles de la jambe et permet de lever le pied et limiter la flexion plantaire pour une marche fluide et homogène. Cette orthèse de pied se fixe par des sangles et ou des bandes velcro et peut se porter la nuit pour soutenir le pied dans une position neutre.

Sur Equipmedical, vous retrouverez le releveur de pied Malleo Neurexa Pro qui offre un design fin et une semelle antidérapante pour une utilisation possible avec ou sans chaussure.
 

Prise de mesure et pose d'une chevillère


La chevillère doit bien épouser la circonférence de la cheville. Pour choisir la bonne taille de chevillère, il faut mesurer la circonférence de la cheville au-dessus de la malléole, tout en tenant compte de l'augmentation d'un éventuel œdème au cours de la journée.

Les chevillères de maintien sont les plus simples à poser, elles s'enfilent comme une simple chaussette. Mais attention elles s'utilisent sans chaussette pour éviter une compression trop importante et empêcher l’effet garrot !

Les chevillères ligamentaires s’enfilent aussi comme une chaussette et se fixent par des sangles de maintien. Elles doivent être posées à même la peau.

Les attelles de chevilles s’installent à même la peau ou sur une chaussette. Pour mettre l’orthèse en place, il faut glisser le pied entre les coques. Les malléoles doivent être bien positionnées dans les coques. Elles sont équipées d’une ou plusieurs sangles de fixation pour un serrage adapté à la morphologie de l’utilisateur. Avec l'attelle de cheville, il est possible de porter des chaussures.

Attention : La chevillère ne doit pas être directement mise en contact avec une lésion cutanée. Pour ne pas entraver la circulation sanguine, veiller à ne pas trop serrer les sangles.
 

Entretenir sa chevillère :

 
Entretenir correctement sa chevillère pour favoriser sa longévité tout en gardant son efficacité est important. Voici quelques recommandations :
  • Laver à la main à l'eau tiède avec une lessive pour linge délicat
  • Ne pas utiliser de détergents, adoucissants ou de produits agressifs (produits chlorés)
  • Quand c'est possible, retirer les renforts latéraux avant de laver la chevillère
  • Rincer abondamment à l'eau claire
  • Essorer la chevillère par pression
  • Ne pas mettre la chevillère au sèche linge. Laisser la sécher à l'air libre loin d'une source de chaleur
 

Prévenir la blessure de la cheville

 
Parmi les facteurs pouvant favoriser une blessure de la cheville, on retrouve un échauffement ou étirement insuffisant, un déséquilibre musculaire, une mauvaise posture en course, un manque de souplesse musculaire, un manque de force ou d'endurance. Pour prévenir les blessures et avoir des chevilles plus solides et stables, il faut :
  • Pratiquer régulièrement une activité physique. L’activité physique régulière contribue à renforcer les articulations et les muscles,
  • S’échauffer avant l’activité physique, assouplir et étirer les chevilles et travailler les muscles situés dans et autour de la cheville,
  • Ne forcez pas et reposez vous si la fatigue se fait sentir. Le faux pas arrive souvent lorsque que l'on est fatigué et donc moins vigilant.
  • Porter des chaussures à sa taille, pas trop usées et adaptées à l’activité physique pratiquée : souliers confortables pour la marche (attention aux escarpins), chaussures montantes pour une randonnée, baskets pour l'endurance, …
  • Avoir une alimentation équilibrée qui fournit aux os, muscles et ligaments, tous les nutriments (protéines, calcium, fer, magnésium, …) dont ils ont besoin pour être en pleine forme !


Les chevillères diminuent la douleur, favorisent la cicatrisation et préviennent les blessures ou les récidives. Chaque chevillère offre des spécificités en fonction de la pathologie, d’une reprise d’activité, du stade de traitement, … Elles sont plutôt simples à mettre en place et à entretenir.

Une blessure au pied est très vite handicapante, alors n'hésitez plus et prenez soin de vos chevilles !

À lire aussi : Quelle chevillère pour quelle pathologie ?

A propos

odiseo_sylius_blog.ui.blog.about.content

Derniers conseils

Categories