Service client : 9h - 19h30 02 31 343 423

Comment aménager une chambre médicalisée ?


Par EquipMedical.com, publié le

L’aménagement d’une chambre médicalisée d’un patient après une hospitalisation, d’une personne à mobilité réduite ou d’une personne âgée n’est pas chose aisée et peut s’avérer complexe. Quel que soit le projet envisagé, les aménagements de la chambre doivent tenir compte des capacités fonctionnelles de la personne, de ses habitudes de vie, de son environnement, de ses choix, ainsi que de l'évolutivité de sa pathologie.

La chambre est le lieu où l’on passe la majeure partie de son temps. Le confort du patient et un environnement sécurisé sont les deux facteurs à prendre en compte pour un aménagement réussi. De nombreux équipements et dispositifs existent pour garantir une chambre médicalisée fonctionnelle et adaptée aux besoins de chacun.

Quelles sont les solutions et les astuces qui permettent d’optimiser l’autonomie et le bien-être de la personne ? Du choix du lit médicalisé et du matelas anti-escarres aux accessoires autour du lit, voici tous nos conseils pour mener à bien l’aménagement d’une chambre médicalisée. Equipmédical propose des recommandations spécifiques à l’aménagement de la chambre pour un confort optimal du patient.


 

Comment choisir son lit médicalisé ?


Le choix d’un lit adapté est essentiel  dans l'aménagement d'une chambre médicalisée. Il se fait en fonction des besoins et de la pathologie du patient.

Le lit médicalisé est un lit à commande électrique qui offre plusieurs possibilités :

  • Il est réglable en hauteur, le patient peut baisser le lit pour faciliter la montée et la descente et le relever pour permettre aux soignants de pratiquer les soins confortablement.
  • Il est équipé d’un relève-buste et/ou d’un relève jambes.
  • Il dispose de barrières de protection pour éviter les chutes (particulièrement conseillé pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou les personnes en état de confusion)
  • Il peut être équipé d'une potence pour faciliter la levée.
  • Des lits médicalisés pour 2 personnes avec couchage indépendant sont également disponibles.

Des protections barrières de lit seront particulièrement recommandées pour les personnes agitées ou dénutries pour éviter les chocs contre les barrières.
 

Peut-on adapter un lit standard  ?


Le lit médicalisé n'est pas une obligation, il est bien sûr possible de conserver son lit standard et d’offrir confort et sécurité au malade à l’aide d’une gamme d'équipements qui s’adaptent sur le lit.

Des barrières amovibles et ajustables en hauteur se positionnant entre le matelas et le sommier garantissent la stabilité et la sécurité des personnes. Les barres d'appui se positionnant sur le même principe facilitent la levée et offrent une sécurité supplémentaire.

Pour garantir un maximum de confort et se rapprocher des avantages d'un lit médicalisé, il existe :

Le lit standard nécessite toutefois d'investir ou de louer un matelas adapté pour éviter la formation d'escarres sur le patient alité. Un matelas standard n'est absolument pas adapté.
 

Quel type de matelas médical adopter ?


Le choix d’un bon matelas médical est soumis à plusieurs critères. Pour prévenir la formation des escarres, un large choix de matelas qui permettent de répartir la pression sont disponibles sur Equipmédical :
Les matelas en mousse sont indiqués lorsque le risque de formation d’escarres est assez faible. Les matelas en mousse viscoélastique ou les matelas gaufrier préviennent un risque modéré d’escarres. Les matelas à air dynamique sont les plus efficaces pour la prévention et le traitement des escarres.
Ces matelas médicaux sont tous compatibles avec les lits standards et les lits médicalisés.

Après le choix d’un bon matelas médical, il est important de  choisir  un oreiller adapté :  oreillers à mémoire de forme, ergonomiques, avec système de ventilation, en bambou….
Pour les personnes les plus fragiles et vulnérables, l’arceau de lit limite la pression sur le corps en maintenant les couvertures/draps en hauteur.
Le couchage médical cocoon est une protection supplémentaire pour prévenir les chutes des patients alités.
 

Comment préserver son matelas médical ?


Afin de préserver le matelas d’éventuelles fuites urinaires ou des fluides corporels, il existe des solutions qui vont protéger l'ensemble de la literie et maintenir au sec la personne alitée pour un sommeil agréable.
Les protections ne sont en effet pas toujours suffisantes pour pallier les risques de fuite.
Les housses de matelas totalement imperméables offrent une protection intégrale du matelas. Elles sont lavables et réutilisables.
Les alèses apportent également une solution complémentaire. Elles sont lavables ou jetables et ont l'avantage de s'installer sur un lit ou un fauteuil.
 

Toilette et hygiène : quelles solutions ?


Maintenir l'hygiène des personnes alitées peut s’avérer complexe. Elles n’ont pas toujours la possibilité d'accéder à la salle de bain ou aux toilettes. Des dispositifs médicaux ont été conçus pour faciliter la toilette des patients et leur permettre d'uriner et d'aller à la selle sans se lever comme :   

Disponibles sur notre site Equipmédical,  les bacs à shampoing sont parfaits pour laver les cheveux  sans éclabousser la pièce et offrir un moment de détente et de bien-être au patient.
 

Le transfert


Le transfert d'une personne âgée ou à mobilité réduite est particulièrement délicat. Il est important de ne pas blesser le patient et de préserver le dos des aidants ou des auxiliaires de vie. Les planches de transfert ou les draps de glisse sont très pratiques pour déplacer une personne du lit au fauteuil sans risque de chocs ou de chutes. Les lève-personnes, les verticalisateurs ou les sangles  sont à prévoir si le patient a besoin d'être déplacé régulièrement et s'il ne peut absolument pas se mouvoir à l'aide d'une planche de transfert.
Enfin les disques de transfert pivotants à déposer au sol facilitent le transfert des personnes qui ont la capacité de se maintenir debout.
 

Comment aménager l'espace autour du lit ?


Une fois le lit équipé, l'espace chambre doit être aménagé pour garantir un maximum d'autonomie dans un environnement sécurisé. Pour préserver l’indépendance de la personne alitée, il est recommandé de conserver les affaires importantes (médicaments, téléphone, eau…) du patient à proximité du lit.

La table de lit est l’équipement indispensable pour maintenir l’autonomie du patient alité. Prendre son repas, écrire ou exercer tout autre activité qui nécessite une structure d’appui devient réalisable. Vos médicaments ou votre verre d'eau y trouveront leur place et seront facilement accessibles. Pour les personnes à mobilité très réduite, la table de lit offre la possibilité de garder tout son nécessaire à proximité et non sur une table de nuit souvent peu accessible.
Il existe différents modèles pour répondre à tous les besoins : les tables à double plateau, avec plateau inclinable, des tables de lit et de fauteuil.

Les pieds à sérum sont indispensables pour installer un système de perfusion convenable. Il en existe avec 2 ou 4 crochets ou encore pliable comme le Medicafoot.

Des supports de livre, des téléphones pour malvoyants ou des lampes de lecture sont des accessoires non négligeables pour optimiser le confort et le bien-être de la personne.
 
Un fauteuil adapté pour les personnes pouvant se maintenir en position assise permet d’offrir une solution de rechange au lit sous condition de pouvoir transférer la personne en toute sécurité.
Il existe des fauteuils releveurs électriques avec différents mécanismes de déploiement possibles  ou des coussins releveur qui s’adaptent aux fauteuils classiques pour s'asseoir et se relever facilement en toute sécurité.
 

Un environnement sécurisé et adapté


Pour garantir un environnement sécurisé, il est important de pouvoir  évoluer sans difficulté. Il est donc recommandé d'enlever les tapis et de libérer le passage au maximum pour minimiser les risques.
Il existe par ailleurs des tapis amortisseurs de chute particulièrement bien adaptés aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer .
La sonnette ou le système d’appel, tel que le carillon sans fil est essentiel pour permettre à la personne alitée d’appeler de l’aide en cas de besoin ou de chute.

Si le patient est mobile, il doit pouvoir se déplacer facilement,  avec un déambulateur ou un fauteuil roulant.


Le maintien à domicile des personnes malades engage un certain nombre de changements et demande une analyse précise des besoins pour sécuriser l’espace et optimiser le confort. En fonction des capacités fonctionnelles du patient de nombreuses solutions existent pour rendre le quotidien des personnes dépendantes plus agréable.