par marque

Comment choisir son stéthoscope ?

Le stéthoscope est un instrument médical qui permet d’ausculter un patient et d’établir un diagnostic. Il constitue un moyen simple et non intrusif d'écouter le cœur et les poumons.
Le stéthoscope est en effet un système de transmission et d'amplification des sons par résonance. Son principe est relativement simple. A l'aide d'une interface spécifique, un son est capté, puis transmis sur une faible distance jusqu'aux oreilles de l'utilisateur.
On applique le stéthoscope sur le corps d'un patient par le biais d'une membrane qui va réagir aux vibrations émises par l'être humain. La membrane est reliée par un tube souple à deux embouts que le médecin place dans ses oreilles et qui l'isole des bruits ambiants.
Le stéthoscope se choisit avant tout selon le type de patient que le médecin ou le soignant sera amené à consulter. En effet, on ne choisira pas le même stéthoscope selon la morphologie du patient, et la précision de l'écoute variera selon le modèle.
Equipmédical vous en dit plus sur cet instrument utilisé par tous les médecins pour une auscultation cardiaque ou pulmonaire et vous aide à faire le meilleur choix parmi de nombreuses références.


Les différents types de stéthoscope


Le stéthoscope adulte ou stéthoscope pédiatrique : on peut faire le choix entre un stéthoscope spécialement dédié aux adultes et un stéthoscope pédiatrique, mais on trouve également des modèles polyvalents adaptés aussi bien à l'auscultation d'adultes que celle des enfants. Il existe aussi des modèles de stéthoscopes à double pavillon (interchangeables), qui permettent d'adapter un même stéthoscope à différents types de patients, ou plus simplement en retournant le pavillon, comme il est possible de le faire avec le stéthoscope Littmann Classic III.

Le stéthoscope cardiologique : il va permettre de détecter certaines pathologies comme une insuffisance cardiaque, des troubles du rythme cardiaque, une embolie pulmonaire, etc... Il  permet une sensibilité acoustique exceptionnelle afin de donner un diagnostic sûr et précis. Le stéthoscope LITTMANN Dual Cardiologie III offre par exemple un son incomparable et convient pour les enfants et les adultes.

Le stéthoscope de Pinard en bois ou le stéthoscope de Pinard en aluminium, sont utilisés pour écouter les battements cardiaques du fœtus in utero.

Le stéthoscope électronique: il permet une meilleure amplification des sons et atténue les bruits extérieurs tout en isolant les bruits spécifiques. Équipé d’un écran LCD, il affiche le rythme cardiaque du patient. Le stéthoscope électronique sera particulièrement apprécié des cardiologues et des pneumologues. Il s'adapte en effet aux hautes et basses fréquences. De plus, un stéthoscope électronique permet de percevoir le son de la respiration même au milieu du bruit (en cas d'intervention d'urgence en milieu extérieur par exemple).


Les différents éléments d’un stéthoscope

 

La membrane


Elle se situe sur le pavillon. C'est elle qui va recevoir les vibrations sonores du patient ausculté. Il existe des membranes simple ou double fréquence. La membrane double fréquence permet de mieux écouter les hautes fréquences ainsi que les basses fréquences. Pour passer de l’écoute d'un type de fréquence à un autre ; il suffit simplement de modifier la pression exercée sur ce pavillon. Une faible pression pour entendre les sons de basses fréquences ; une forte pour les sons de hautes fréquences.
 

Le pavillon


C’est le bloc que l’on pose sur le corps du patient. Un pavillon monobloc est reconnu pour offrir une parfaite propagation du son. Il se prêtera plus facilement aux prises de tension car il se glisse plus aisément sous le brassard. Avec les doubles pavillons, la surface la plus grande permet d’ausculter des patients adultes et à forte corpulence. Au contraire, la plus petite partie du pavillon s’utilise sur les enfants ou les patients fins ou maigres. Le stéthoscope LITTMANN Lightweight II S.E dispose quant à lui d’un pavillon ovoïde pour faciliter l’auscultation des zones difficilement accessible.
Les pavillons disposent généralement d’une bague anti-froid pour le confort des patients et plus particulièrement des plus petits.

Pavillon double : le petit pavillon permet d’écouter les sons basses fréquences. Le grand pavillon (membrane) permet d’écouter les sons hautes fréquences. Il suffit de retourner le pavillon pour écouter en alternance les sons de basses et de hautes fréquences.

Membrane double fréquence sur pavillon double : elle permet d’écouter les sons de basses et hautes fréquences en exerçant une simple pression plus ou moins forte sur le pavillon. Vous avez aussi la possibilité d’écouter les sons basses et hautes fréquences de manière traditionnelle en retournant le pavillon.
Certains modèles sont équipés d’une membrane double fréquence sur le petit et sur le grand pavillon afin d’optimiser l’auscultation des petits ou des grands patients.

Membrane double fréquence sur pavillon monobloc : les stéthoscopes avec pavillon monobloc, tels que le stéthoscope Littmann Master Classic II (lien produit) ne permettent pas la pratique traditionnelle d’écoute basses ou hautes fréquences par retournement du pavillon. Il vous suffit simplement d’exercer une pression légère sur le pavillon pour les sons de basses fréquences, et une pression ferme pour les sons de hautes fréquences. Les pavillons monobloc permettent aussi de limiter les pertes de sons lors de l’auscultation.
 

La lyre


Il s'agit de la partie métallique du stéthoscope, qui propage le son jusqu'à l'oreille.
 

La tubulure


C’est la partie souple en PVC entre la lyre et le pavillon. On trouve des stéthoscope avec tubulure simple ou double. Une double tubulure dispose de deux conduits distincts et améliore la qualité d’écoute en transmettant indépendamment les sons pour chaque oreille, comme par exemple le stéthoscope cardiologique Gamma C3 heine.
 

Les embouts auriculaires


Ils doivent être étanches et souples de préférence pour un plus grand confort et doivent être changés régulièrement.
 

Choisir son stéthoscope en fonction de son métier


Pour les médecins généralistes


Vous utilisez quotidiennement votre stéthoscope pour l’examen du cœur et des voies respiratoires de vos patients. Vous pouvez, par exemple, choisir un stéthoscope à double pavillon qui vous permet d’ausculter un adulte ou un enfant en retournant simplement le pavillon. En revanche, si vous auscultez très régulièrement des enfants, il est conseillé d’avoir un stéthoscope adulte et un stéthoscope pédiatrique, comme par exemple le stéthoscope Spengler Magister pédiatrique.
 

Pour les pédiatres


Vous pouvez choisir un stéthoscope pédiatrique ou plus « rigolo » comme les stéthoscopes Bibop de couleur et un pavillon en forme de petit animal pour dédramatiser l’acte médical.
 

Pour les kinésithérapeutes


Il est conseillé de choisir un stéthoscope à simple membrane, avec un pavillon monobloc aux embouts auriculaires souples pour écouter les bruits pulmonaires.
 

Pour les pneumologues ou les cardiologues


Le stéthoscope doit avoir une acoustique très précise aussi bien sur les hautes que les basses fréquences afin de détecter des pathologies de l’appareil respiratoire et cardiaque. Le stéthoscope LITTMANN Master Cardiologie par exemple vous offrira les meilleurs performances en terme d’acoustique.
 

Pour les infirmiers libéraux ou pour une utilisation en cabinet médical

Le stéthoscope reste un indispensable de la trousse d’infirmier afin d’exécuter un suivi clinique de patients pour contrôler les différentes constantes et évolutions, comme la pression artérielle, le pouls, les poumons... Un stéthoscope monobloc et léger conviendra parfaitement.
 

Stéthoscope : comment l'entretenir ?


Les stéthoscopes sont régulièrement au contact de nombreux patients. Il est donc indispensable de réaliser après chaque utilisation une désinfection à l'aide d'un produit adéquat, pour éviter la transmission des bactéries et des microbes.Vous pouvez l’essuyer, et plus particulièrement les embouts, avec de l’eau et du savon. Vous pouvez également démonter de temps en temps votre stéthoscope en enlevant les embouts et les branches auriculaires avant de nettoyer chaque pièce. Pour le désinfecter, il est préférable d’utiliser de l’alcool isopropylique à 70 %, comme par exemple : Ront alcool isopropylique 70% flacon pompe disch 250ml.
Hormis le stéthoscope Spengler Laubry clinic décontaminable (pour lutter contre les infections en milieu hospitalier), il faut éviter d’immerger votre stéthoscope dans un liquide ou le nettoyer par un procédé de stérilisation. Évitez également les huiles et les solvants.

Pour un stéthoscope électronique, les piles doivent être retirées de l'appareil s'il n'est pas utilisé.


Il est important de retenir que le choix d’un stéthoscope se fait en fonction des patients à ausculter et de l’utilisation que vous en ferez.
Si votre stéthoscope vous convient, vous pouvez simplement remplacer les pièces en cas de détérioration. Des membranes et des embouts auriculaires adaptés aux différents stéthoscopes sont disponibles sur Equipmédical.