par marque

Hygiène et soins du corps : quelles aides à la toilette choisir ?

Les soins quotidiens d'hygiène du corps permettent d’éliminer les impuretés comme la transpiration, les cellules mortes, et les poussières qui peuvent favoriser l’apparition de certaines infections dermatologiques. Ces soins jouent par ailleurs un rôle protecteur de la peau et des muqueuses.

Cependant, ces gestes du quotidien comme se laver, se brosser les dents ou se coiffer peuvent devenir difficiles à effectuer lorsqu’une personne est atteinte d’arthrose, d’une sclérose en plaques ou d’une polyarthrite rhumatoïde. Cette dernière est une pathologie chronique qui évolue par poussée, et qui touche majoritairement les femmes. Certaines articulations gonflent, deviennent douloureuses jusqu’à se déformer, ce qui gêne la réalisation des mouvements. Progressivement, cette maladie modifie les habitudes et il devient nécessaire au fil des années de s’équiper avec des aides techniques et d’aménager son logement en fonction de l’évolution de la pathologie. Equipmédical fait le point sur les diverses aides techniques pour la toilette et les produits spécifiques pour une parfaite hygiène.





 

L’importance de l’hygiène


Avec l’âge, les gestes pour une bonne hygiène deviennent plus difficiles à effectuer alors que la peau s’affine, se fragilise et s’assèche considérablement. La peau produit moins de collagène et de sébum, et retient de moins en moins l’eau. Déshydratée, elle procure une sensation extrême d’inconfort et provoque des démangeaisons. La prise de certains médicaments peut accentuer ce phénomène. Les peaux sèches présentent un très grand nombre d’affections dermatologiques car les bactéries entrent par les fissures cutanées et favorisent ainsi le développement des maladies de peau.

Il est donc important d’adapter des produits d’hygiène surgras ou glycérinés comme la crème de douche à l’huile d’argan Rivadouce par exemple et d’appliquer une crème hydratante à la sortie de la douche pour pallier les sensations de tiraillements. L’application du lait hydratant visage et corps Rivadouce ou de l’huile de massage Rivadouce est idéale pour réhydrater les peaux sèches, et donner un aspect lisse et plus doux.

L’étape du séchage est primordiale et doit se faire avec une extrême douceur par tapotements pour éviter une agression supplémentaire pour la peau. Il est recommandé d’insister sur les parties comportant des plis telles que les aisselles, la poitrine et les pieds pour limiter l’apparition de mycose.

Une bonne hygiène corporelle permet par la même occasion de prendre du temps pour soi et de s’offrir un moment de détente.

 

Les aides techniques pour se laver soi même


Le moment de la toilette permet à une personne en difficulté de stimuler son autonomie et favoriser ainsi le maintien à son domicile. Pour cela, les fabricants de matériel médical ont développé des aides techniques à la toilette pour maintenir une hygiène corporelle irréprochable, c’est à dire des outils qui facilitent les gestes du quotidien devenus difficiles à cause de l’âge ou de l’évolution d’une maladie.

 

La brosse à long manche


La brosse à long manche est une aide à la toilette qui permet aux personnes de ne pas se baisser pour se laver les membres inférieurs et entre les doigts de pieds. La brosse lave pied et dos est idéale pour les personnes diabétiques car une hygiène irréprochable des pieds leur est vitale. En effet, les personnes atteintes de diabète ressentent une perte de sensibilité à la chaleur, au toucher, au froid et à la douleur, et peuvent donc se blesser sans s’en rendre compte et la plaie s’infecter rapidement. Elle possède 2 embouts adaptables dont un conçu pour nettoyer les espaces interdigitaux.

La brosse à manche pliant permet d’atteindre des parties du corps compliquées à nettoyer comme le dos. Elle évite ainsi toute contorsion et limite les mouvements des épaules et des bras. Cette brosse favorise les petits mouvements, et offre ainsi une grande autonomie aux seniors.

Le kit Spa pour la douche est un set d’accessoires destiné à la toilette. Les divers embouts comme la pierre ponce ou la fleur de douche sont adaptables sur un long manche pour éviter les douleurs dorsales et cervicales.

Il existe également sur le même principe du long manche le peigne et la brosse à cheveux qui évitent les mouvements amples et parfois douloureux. Ils assurent une grande autonomie pour se coiffer seul.

Le support pour sèche cheveux évite aux personnes douloureuses des épaules de tenir en main l’appareil bien souvent lourd. La personne a les mains libres pendant le coiffage, ce qui améliore grandement son autonomie.

 

Le lave pieds


Le lave-pied moussant à ventouses est indiqué pour l'hygiène des pieds des personnes ayant des difficultés à se baisser. Ses picots souples nettoient parfaitement les pieds et entre les doigts de pied tout en massant la voûte plantaire. Cet accessoire d’aide à la toilette permet de limiter l’apparition de mycose ou tout autre infection. Le patient n’aura qu’à verser une noisette de gel de douche directement sur le lave pied pour ensuite se frotter les pieds dessus.

La sandale lave pieds se fixe grâce à la présence de nombreuses ventouses sur la face externe et s’adapte facilement dans une douche ou une baignoire. Les personnes ayant des difficultés à se baisser peuvent se laver intégralement les pieds car elle possède des poils doux et fins sur la semelle ainsi que sur la sangle. Le nettoyage se fait sans effort et ne nécessite qu’une petite quantité de savon liquide. Le mouvement de va et vient lors du lavage procure un véritable moment de bien être et de relaxation.

 

Le tabouret de douche


Le siège de douche est recommandé aux personnes ayant des pertes d’équilibre ou celles ayant des difficultés à rester en station debout. Il apporte une sécurité supplémentaire dans la douche ou devant le lavabo et procure plus de sérénité aux personnes. La position assise limite le risque de chute et facilite la toilette des personnes à mobilité réduite. Il se décline sous différentes formes :

le tabouret simple et amovible à poser dans le bac de douche comme le tabouret de douche rond ou rectangulaire à poignée (avec pieds réglables en hauteur)

La chaise de douche pivotante qui permet, grâce à son assise, de s’asseoir directement à l’entrée de la douche pour ensuite pivoter vers la robinetterie.

Le tabouret de douche pliant est pratique dans les petits espaces car il est peu encombrant une fois rangé.

Le siège de douche mural s’installe généralement dans les douches à l’italienne. Il facilite la toilette des personnes sans qu’elles ne fournissent trop d’effort et limite la perte d’équilibre. La découpe ergonomique à l’avant permet de procéder à une bonne hygiène intime. Il est recommandé aux personnes à mobilité réduite comme les personnes en fauteuil, ou atteintes de pathologies rhumatoïdes.

 

Le siège de bain


La baignoire reste moins facile d’accès que la douche pour les seniors car elle présente une hauteur de tablier plus importante à enjamber. Cependant, il n’est pas toujours possible de remplacer cet élément par une douche pour des raisons principalement budgétaires. L’adaptation de siège de bain peut pallier cette contrainte et permettre un accès à la toilette aux seniors.

Le siège de bain pivotant offre une grande stabilité et s’adapte aux baignoires mesurant 65cm de largeur. Grâce à une poignée accessible sous l’assise, il permet une rotation sur 360°. Le patient peut ainsi s’asseoir sur le rebord de sa baignoire pour se hisser sur l’assise et se tourner vers l’intérieur du bac. La présence de perforation sur le siège permet l’écoulement de l’eau. Le modèle Alizé permet un nettoyage plus facile des parties intimes grâce à sa découpe.

Le siège de bain suspendu se pose sur les rebords de la baignoire et s’adresse aux personnes pouvant enjamber le tablier de leur baignoire. Il sert simplement d’assise pour limiter les risques de chutes.

La planche de bain s’installe sur les rebords sans fixation. Elle reste amovible et s’adapte aux baignoires dont la largeur intérieure n’excède pas 63cm

L’élévateur de bain Orca reste la solution la plus appréciable des personnes à mobilité réduite. Il ne demande aucun effort car ses rebords couvrent ceux de la baignoire. Avec l’aide d’une télécommande, le patient peut ainsi descendre dans son bain et profiter pleinement de ce moment. Un disque de transfert peut apporter plus de confort pour le passage des jambes par dessus le tablier de la baignoire.

 

Le marche pied / poignée d’accès au bain


Le marche pied de baignoire est un accessoire d’aide à la toilette très utile car il permet de réduire l’effort à fournir pour entrer ou sortir de la baignoire. Associé à la poignée d’accès au bain Handy, la salle de bain est parfaitement sécurisée car ils limitent le risque de chute. L’appui de baignoire Bali dispose d’un appui main anti dérapant pour une meilleure prise en main.

 

Le tapis anti dérapant


Les tapis antidérapants sont des accessoires qui réduisent les risques de chute par glissade sur un sol mouillé. Certains modèles se placent dans le fond de la baignoire ou de la douche et d’autres modèles ne sont efficaces qu’en sortie comme le Secure Soft de chez Identités.


 

Les aides à la toilette au lit


Les soins d’hygiène des personnes alitées passent tout d’abord par un lien de confiance entre le personnel soignant (infirmière ou aide soignante) et le patient car elle reste complexe et touche à l’intimité. Ces soins assurent le bien être moral et physique du patient, stimulent sa capacité physique et psychique et permet surtout de surveiller la formation de maladies de peau ou d’escarres. La toilette au lit est généralement effectuée auprès des personnes âgées et handicapées ou aux personnes n’ayant plus la capacité mentale de le faire.

La personne en charge du soin, utilisera des gants de toilette à usage unique ou déjà imprégnés de savon liquide. Elle commencera par les parties dites propres (visage, tronc et bras), puis par les membres inférieurs pour terminer par la toilette intime. L’hygiène intime nécessite l’utilisation de produits adaptés non agressifs pour les muqueuse comme le gel hygiénique intime Rivadouce à l’extrait de mauve.

Concernant le lavage des cheveux, l’utilisation d’un bac à shampooing gonflable ou d’un capiluve est indispensable. Ils assurent un grand confort au patient tout en limitant les douleurs cervicales et garantissent ainsi une bonne hygiène capillaire. L’utilisation d’un shampooing ultra-doux Rivadouce lave les cheveux du patient en douceur et préserve parfaitement son cuir chevelu.

Les soins bucco dentaires éloignent les infections et les problèmes buccaux tels que les ulcères et les mycoses. De plus, ils empêchent certains inconforts ressentis lors de la prise des repas, ce qui peut améliorer l’alimentation du patient.

En Ehpad, le personnel soignant a souvent recours au chariot douche qui permet d’effectuer la toilette du patient en position allongée tout en assurant sa sécurité grâce aux barrières latérales.


 

Les produits d’hygiène spécifiques


Au moment de la toilette au lit, la personne alitée peut ressentir d’intenses douleurs au point de ne supporter certaines manipulations. Certains laboratoires ont élaborés des soins d’hygiène sans rinçage pour que les personnes alitées ou en fin de vie puissent recevoir des soins d’hygiène essentiels. La solution sans rinçage Rivadouce permet le lavage du corps sans être rincé. Sa formule respecte les peaux fragilisées et sensibles.

Elle convient également au nettoyage du visage. Rivadis a par ailleurs conçu le shampooing sans rinçage pour maintenir une bonne hygiène capillaire des personnes fragilisées. Ce shampooing s’applique sur cheveux secs et par simple massage du cuir chevelu va permettre l’absorption du sébum.


La toilette corporelle est un geste du quotidien qui permet d’éloigner les infections de peau et les impuretés accumulées tout au long de la journée. Ce geste peut paraître anodin pour certains mais pour d’autres ils relèvent d’une certaine difficulté notamment à cause de certaines pathologies comme la sclérose en plaque ou la polyarthrite. Les raideurs dans les épaules, les bras ou la nuque limitent certains mouvements et entachent l’exécution des gestes. Bien souvent, les personnes atteintes doivent s’équiper d’aides techniques qui vont améliorer leur autonomie. Les personnes à des stades plus avancés de leur maladie ont besoin d’une tierce personne et de matériels adaptés à leur situation particulière.