par marque

UrgoStart pansement hydrocellulaire micro-adhérent

106.62 € TTC
avisavisavisavisavis 0 avis
 
Référence : 3401054022753

16 pansements
Conditionnement : 16 unités
   demande d'infos    version imprimable

Accélère la cicatrisation

UrgoStart est un pansement absorbant hydrocellulaire, composé d’une matrice absorbante bénéficiant de la Technologie Lipido-Colloïde TLC micro-adhérente, innovation exclusive brevetée des Laboratoires Urgo. Elle permet de rétablir les conditions favorables au bourgeonnement des plaies chroniques pour favoriser une cicatrisation plus rapide.

La technologie TLC micro-adhérente facilite la pose, le positionnement et le retrait du pansement grâce à ses propriétés de micro-adhérence. La compresse de mousse polyuréthane absorbante assure un drainage optimal des exsudats, protégeant la peau périlésionnelle de tout phénomène de macération. Le support est souple, conformable et très confortable, il permet une bonne adaptation du pansement aux reliefs anatomiques de la plaie.

UrgoStart est indiqué pour le traitement des plaies chroniques exsudatives (ulcères de jambe, escarres, plaies du pied diabétique, plaies aiguës chronicisées).

Le pansement UrgoStart facilite les soins infirmiers en termes de praticité et d'observance du traitement. Il peut être posé sous compression élastique ou inélastique grâce à la rétention des exsudats dans le pansement.

Caractéristiques :
 
  • Renouvellement atraumatique du pansement
  • Accélère la cicatrisation et améliore la qualité de vie du patient
  • Stimulation des fibroblastes
  • Inhibe l'excès de métallo-protéases matricielles
  • Traitement des plaies exsudatives
  • Rétablit l'équilibre biochimique de la plaie
  • Dimensions : 13 cm x 12 cm
  • Composition :
    • A la surface : d'un support non tissé, flexible, protecteur, semi-perméable, 100 % polyuréthane, garantissant l'évaporation de l'excès d'exsudat et prévenant tout risque de macération
    • Au contact de la plaie : d'une interface TLC-NOSF composée de particules lipido-colloïde et de NOSF. Cette interface est associée à une compresse de mousse de polyuréthane absorbante.

Conseils d'utilisation :
 
  • Nettoyez la plaie selon le protocole habituel
  • Séchez soigneusement la peau périlésionnelle
  • UrgoStart peut être découpé stérilement afin d’adapter la taille du pansement à la taille de la plaie
  • Retirez les films protecteurs
  • Appliquez le côté interface du pansement UrgoStart sur la plaie
  • Maintenez le pansement en place à l’aide d’une bande adaptée ou un filet tubulaire
  • Lorsque cela est indiqué, appliquez une bande de compression par-dessus le pansement
  • Les pansements UrgoStart seront renouvelés tous les 2 à 4 jours en moyenne, et pourront être laissés en place jusqu'à 7 jours en fonction du volume des exsudats et de l'état clinique de la plaie, pour une durée de 8 semaines minimum.

Précautions d'emploi :
 
  • La masse lipido-colloïde microadhérente d'UrgoStart adhère aux gants chirurgicaux en latex, aussi est-il recommandé de manipuler le produit en évitant le contact avec la face enduite ou en utilisant des pinces stériles. En présence d'une plaie présentant des signes de colonisation bactérienne importante, il est conseillé de traiter préalablement la composante bactérienne avant d'initier le traitement par UrgoStart.
  • Dans le cas d'un ulcère atypique présentant une induration ou un excès de bourgeonnement localisés, le traitement par UrgoStart ne sera initié qu'après avoir vérifié l'absence de dégénérescence de l'ulcère afin de ne pas en retarder le diagnostic.
  • Des sensations éventuelles de picotements, voire de sensations douloureuses, ont été rapportées principalement en début de traitement avec UrgoStart. En rapport avec la reprise du processus cicatriciel, celles-ci ne justifient que rarement la suspension du traitement.
  • En l'absence de données cliniques dans les plaies aiguës non compliquées et dans le cadre de l'épidermolyse bulleuse, quelle que soit son ancienneté, l'utilisation d'UrgoStart n'est pas recommandée.
  • UrgoStart ne doit pas être utilisé en caisson hyperbare.
  • Ne pas restériliser le pansement. La réutilisation d'un pansement à usage unique peut provoquer des risques d'infection.
  • Vérifier l'intégrité du protecteur de stérilité avant usage. Ne pas utiliser si l'emballage est endommagé.
 
Contre-indications :
 
  • Plaies réfractaires à la cicatrisation, au risque d'en retarder la prise en charge adaptée, à savoir :
    • Plaies cancéreuses.
    • Plaies fistuleuses révélatrices d'une abcédation profonde.
  • Ne pas utiliser UrgoStart en cas de sensibilité connue au pansement.
 
Contenance : 1 boite de 16 pansements UrgoStart
Avis

0 avis des internautes


Les clients ont aussi choisi